Présentation

Désormais unique musique officielle de la République et canton de Genève, le Corps de musique de Landwehr comprend un orchestre d’harmonie de catégorie excellence et un corps de tambours lui permettant de se produire dans un large registre.

Fondé en 1789, le Corps de musique de Landwehr est le plus ancien corps de musique de Suisse encore en activité. Il perpétue un triple idéal, musical, artistique et institutionnel au service de Genève, dont il est l’harmonie officielle depuis que l’ancienne République est devenue le 22e canton suisse, il y a plus de 200 ans.

En tant que musique officielle, il est appelé à prendre part à différentes manifestations et cérémonies officielles, leur conférant ainsi la solennité attendue. Il participe également au rayonnement de la République et canton de Genève en Suisse et à l’étranger par des prestations musicales d’excellence et de prestige.

Ses registres sont constitués de musiciens amateurs pour la majorité, ainsi que de musiciens semi-professionnels, étudiants à la Haute école de musique, et professionnels.

Lors des prestations officielles, ses musiciens revêtent une tenue historique qui est l’exacte réplique de l’uniforme porté en 1818 par les membres de la Musique du premier district de la réserve cantonale genevoise.

M. Jean-Christophe Monnier assure la direction artistique du Corps de musique de Landwehr et de son orchestre d’harmonie – l’Orchestre d’harmonie de l’Etat de Genève (OHGe) – depuis 2003.

Historique

Le Corps de musique de Landwehr est le plus ancien corps de musique de Suisse encore en activité. Ainsi, et depuis plus de 225 ans, il prend part à différents services officiels et participe au rayonnement de Genève par ses prestations musicales. Issu de la tradition militaire, il s’est aujourd’hui affranchi de ce cadre et bénéficie de nouvelles perspectives musicales.

L’origine du Corps de musique de Landwehr remonte à 1783, année où le Conseil militaire de la République de Genève dote le régiment de fifres et tambours. Les troubles politiques de 1789 conduisent à la dissolution du Régiment de la République dont les musiciens sont incorporés au sein de la Musique des Volontaires de la Milice bourgeoise.

Après l’entrée de Genève dans la Confédération suisse en 1815, les musiciens de celle qu’on appelait la « Musique Rouge » constituent l’ossature de la nouvelle Musique du 1er District cantonal. En 1839, une nouvelle loi sur la milice est adoptée, qui prévoit trois phalanges musicales. La première deviendra plus tard le « Corps de musique d’Elite », alors que les deux autres fusionneront pour devenir le « Corps de musique de Landwehr ».

Le Corps de musique de Landwehr est depuis le 1er janvier 2015 l’unique musique officielle de l’Etat de Genève, l’Elite poursuivant son activité au profit de la fondation des Exercices de l’Arquebuse et de la Navigation sous le patronyme « Brass Band Arquebuse ».

Le Conseil d’Etat a saisi l’opportunité de la refonte du règlement fixant le statut de son désormais unique corps de musique officiel pour affranchir celui-ci des formes militaires qui le caractérisaient. Son rôle institutionnel est renforcé et de nouvelles perspectives musicales s’ouvrent à lui, notamment par la création de son orchestre d’harmonie de niveau excellence.

Prestations

Selon la loi sur le protocole de l’Etat de Genève, le Corps de musique de Landwehr est régulièrement engagé pour l’animation musicale de cérémonies officielles à caractère institutionnel ou historique.

Citons par exemple les cérémonies de prestation de serment du Conseil d’Etat, des membres du pouvoir judiciaire, des conseillers administratifs, maires et adjoints, les commémorations de la Restauration genevoise et du 1er juin, la cérémonie de Mon Repos ou encore le grand défilé de la fête des écoles de la Ville de Genève.

Deux concerts comptent également au nombre des engagements officiels du corps de musique et sont assurés par son orchestre d’harmonie : le concert annuel de gala au Victoria Hall et le traditionnel concert de Noël avec les chorales du département de l’instruction publique à la Cathédrale Saint-Pierre.

Depuis le XIXe siècle, le Corps de musique de Landwehr joue le rôle d’ambassadeur de Genève, en Suisse et à l’étranger. En 1881 déjà, il est musique d’honneur au concours musical de Mâcon en France. Depuis lors, les déplacements à l’étranger se succèdent, en France principalement avant la Seconde Guerre mondiale, puis progressivement dans le reste de l’Europe et dans d’autres continents.

Le Corps de musique de Landwehr peut se présenter en deux formations, selon le type de prestation pour laquelle il est engagé.

La première en effectif de 35 membres environ (commandant, directeur, 5 tambours, porte-drapeau et 25 à 30 instrumentistes) pour les défilés et concerts en formation d’aubade.

La seconde sous forme de délégation d’une quinzaine de membres (principalement instrumentistes) pour des interventions musicales lors de cérémonies.

Les deux formations interprètent un répertoire de marches, pièces légères et morceaux de circonstance.

Services actuels

Suivez nos activités !

Vous trouverez sur notre seconde page officielle, hébergée par Facebook :

  • le calendrier des prochains défilés, aubades et concerts ;
  • les photos et comptes-rendus des derniers services.

NB : ce fil d’actualités est consultable librement, sans inscription nécessaire à Facebook.

Facebook Landwehr

Restez en contact !

Notre newsletter paraît au maximum cinq fois dans l’année, afin de vous tenir au courant de nos principales activités, autant par l’annonce des prochains concerts que par l’envoi de quelques photos et comptes-rendus des manifestations passées.

Vous pouvez ici consulter les précédentes éditions et vous abonner à nos prochains envois. Votre abonnement est sans engagement et peut être résilié en tout temps.

Notre newsletter